Après 4 jours de course au ralenti à optimiser le plus finement possible sa route en fonction des zones de vent un peu moins faibles qu’ailleurs, les solitaires des Sables Les Açores Les Sables franchissent ce matin le cap Finisterre. Et, en quittant le golfe de Gascogne, ils vont aussi quitter cette « pétole ». Un système dépressionnaire et un flux soutenu de sud-ouest devraient en effet toucher la flotte des Mini en fin de journée ce mercredi.

De la glisse enfin, de la vitesse !… mais gare à la casse, les hauts fonds au large du cap espagnol soulèvent notamment une mer dure et hachée, il faudra jouer de prudence pour préserver son matériel.

 

Le skipper du Team BFR – Marée Haute bataille toujours dans le trio de tête. Il occupe depuis deux jours une position médiane entre Jorg Riechers (Lilienthal) situé plus nord et Erwan le Mene (Rousseau Clôtures) au sud. Cette nuit, sur une route sud également, Axel Tréhin (Tartine – Cherche du beurre) a rejoint ce groupe de tête.

 

Les deux sudistes bénéficient ce matin d’une brise plus soutenue, mais François, et Jorg au nord, devraient toucher plus rapidement qu’eux le flux dépressionnaire.

 

Bref, la bataille bat son plein sur la route des Açores. La flotte est à un tiers du parcours, mais la brise attendue devrait permettre aux coureurs d’engloutir enfin les milles. Les premiers pourraient rallier l’archipel portugais d’ici 5 jours environ.