Dans un bel ensemble, la quasi-totalité de la flotte des concurrents engagés sur Les Sables Les Açores Les Sables a plongé sud, hier après-midi, pour aller chercher une brise un peu moins faible que celle dont ils bénéficient actuellement.

 

Les 5 à 6 nœuds de vent qui soufflent actuellement dans le golfe de Gascogne devraient en effet se renforcer un brin dans les heures à venir, à 7 – 8 nœuds. Pour le moment, la tête de flotte évolue à 3 – 4 nœuds… Les solitaires sont concentrés sur leurs réglages afin d’optimiser le moindre souffle d’air capté dans leurs voiles. L’équilibre du bateau est lui aussi primordial. Tout est sensible, tout compte dans de telles conditions de vent.

 

Après un superbe départ en tête de flotte hier au large des Sables d’Olonne, François Jambou, le skipper Team BFR Marée Haute pointe ce matin en 4e position des prototypes à 1,3 mille (2,4 km) du leader. Les écarts sont encore infimes : le top ten se tient en 4 milles (7,5 km) et il reste plus de 1200 milles (2200 km) à négocier dans des vents capricieux pour rallier les Açores…