Ça sent la terre

François n’est plus ce matin qu’à 146 milles de l’arrivée. Il glisse à 12 nœuds vers le but et compte ce matin presque cent milles d’avance sur Erwan Le Mené (Rousseau Clôtures). Bref, ça ne pourrait aller mieux ! Une dernière ombre se profile cependant sur ce beau tableau final : le retour de la pétole.…